Manou

Tu étais dans mon histoire,

Ou plutôt ma préhistoire,

De tous temps je t’ai connue,

Puis un jour tu n’es plus venue,

Je sais où tu es allée,

Souvent tu m’en as parlé,

Tu me disais c’est dur ici,

Et si dramatique aussi,

Que ce monde allait en pis,

Malheureux seraient tes petits.

Là où tu es enfin arrivée,

J’espère que tu reposes en paix,

Et que tu es pour toujours délivrée,

De l’angoisse que tu portais,

Pour chacun comme un damné.

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»